Augmentation mammaire paris djerba distance

On eût dit la plus grande bourse de l'industrie touristique mondiale. C'est dans les arcanes de cette foire mythique que l'essentiel se décide : les tendances, les tarifs, les alliances Les indépendants entendez les petits côtoient et croisent les grands TO et essayent de se frayer une place au soleil sous l'ombre des ténors mondiaux de l'industrie touristique.

L'avenir de la saisonsauf accident majeur, s'y décide. Haddad a effectué une visite de travail en Allemagne qui s'inscrit dans le cadre du suivi de la conjoncture touristique en Europe, de la préparation de la saison et de l'examen des différents programmes promotionnels sur les marchés émetteurs de l'Allemagne, de l'Autriche, de la Suisse, de la Tchéquie et de la Slovaquie et à cette occasion, présidé les travaux du séminaire des représentants du tourisme tunisien établis sur ces marchés en Allemagne en présence notamment du directeur général de l'ONTT, des représentants de la profession et des compagnies aériennes nationales d'où le séminaire a été consacré à l'analyse des résultats réalisés sur ces marchés, à l'état des réservations de l'hiver ainsi qu'à la stratégie de développement retenue pour les prochaines années.

Le ministre a, à cette occasion, donné un éclairage exhaustif sur les nouvelles mesures présidentielles prises récemment au cours d'un conseil ministériel et qui sont venues opportunément pour donner une nouvelle impulsion à l'oeuvre de diversification et d'enrichissement du tourisme tunisien.

Un secteur qui est, souligne encore le ministre, constamment exposé à la compétition internationale et qui n'a désormais d'autre choix que de se redéployer d'une manière innovante et de puiser de son propre dynamisme de nouveaux ressorts de croissance lui garantissant un meilleur positionnement sur la scène mondiale. Le ministre a, à ce titre, exhorté les représentants du tourisme à l'étranger à entourer ces nouvelles mesures d'une promotion continue et spécifique à chaque filière et de s'investir davantage dans l'effort en vue de reconquérir les parts de marchés et de consolider les acquis réalisés par le tourisme tunisien sur ces marchés, et après avoir analysé les résultats dele ministre a insisté sur la nécessité de persévérer dans l'effort afin d'être à la hauteur des ambitions et des objectifs qui sont désormais assignés au secteur touristique.

Aussi le samedi 17 juinle ministre du tourisme a ouvert les travaux d'un forum tuniso-européen portant sur le tourisme médical et de santé en présence de plusieurs médecins spécialisés, des professeurs et experts tunisiens et européens. Après avoir donné un aperçu sur les axes essentiels de la nouvelle stratégie de développement du secteur touristique tunisien qui s'appuient particulièrement sur la qualité des prestations, la diversification des marchés et l'enrichissement de l'offre touristique le ministre a indiqué que le tourisme médical et de santé n'a cessé d'occuper une place de choix dans cette stratégie qui bénéficie d'un intérêt constant de la part du Président de la République.

Il a en outre précisé que compte tenu de la forte concurrence internationale, de l'émergence de nouvelles destinations partout dans le monde et des profondes mutations qui marquent la demande tant nationale qu'internationale notre volonté est de donner une perception différente du produit tunisien et de faire de cette stratégie la meilleur réponse à la nouvelle mouvance que connaît le paysage touristique mondial. Notre ambition, dit-il, est d'attirer le plus grand nombre de touristes demandeurs de soins et de leur offrir la possibilité de dissiper certaines contraintes d'ordre tarifaires ou encore ayant trait aux conditions d'accueil ainsi que le parcours accompli fait déjà de la Tunisie une terre de bien- être car elle s'est dotée de plus de trente centres de thalassothérapie opérationnels, de vingt centres de balnéothérapie, de centres de formation de médecins spécialisés et d'agents de soins et plus encore d'une industrie de fabrication d'équipements sanitaires et de produits de soins de haute qualité.

Le ministre a, à cet égard fait remarquer que plus d'une centaine de sources thermales sont déjà recensées à travers l'ensemble du pays et qui sont proposées à l'initiative des opérateurs privés moyennant nombre d'encouragements de la part de l'Etat. Une étude stratégique portant sur ce secteur est engagée et a atteint son ultime phase.

Ses résultats seront d'un grand apport dans la promotion de ce créneau. Plusieurs conférences ont été prononcées à l'occasion de ce forum. Elles ont porté sur l'obésité, les accidents cardio- vasculaires et les régimes diététiques.

Elle est basée essentiellement sur la relance du processus de mise à niveau touristique, la diversification, le développement de nouveaux créneaux. Dans le registre des points forts, l'indice met en exergue l'importance des réformes menées, l'environnement réglementaire, la santé, l'hygiène et la compétitivité des prix dans l'industrie du tourisme et du voyage, s'y ajoute la sécurité, considérée comme un facteur déterminant pour attirer les touristes et en revanche, l'indice signale le faible degré d'intégration des nouvelles technologies de l'information et de la communication et les insuffisances observées en matière d'infrastructure de transport.

Le tourisme en Tunisie occupe une place de plus en plus prépondérante à l'instar du Maroc. Mise en valeur, animation, création de stations thermales, réseau de terrains de golf, réalisation de nouveaux ports de plaisance. La Tunisie a entamé une stratégie tous azimuts en matière touristique. Il est même bien parti pour devenir une destination complète multi segments. A la clé, une diversification du produit touristique et de son enrichissement par de nouveaux produits, à travers la promotion du tourisme culturel, thermal et golfique, des ports de plaisance et des croisières, ainsi que du tourisme de congrès et du tourisme résidentiel.

La Tunisie préside aujourd'hui et pour un deuxième mandat consécutif l'organisation mondiale du tourisme OMT. Parallèlement à ce crédit, la Tunisie a engagé un programme ambitieux de mise à niveau de ses hôtels en vue d'en améliorer la qualité du service et la compétitivité.

L'objectif du programme est de généraliser l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication TIC dans les hôtels, de diversifier le produit touristique tourisme résidentiel, activité golfique L'ère des produits et des services standardisés tire à sa fin et le tourisme n'échappe pas à cette tendance.

Les clientèles recherchent de plus en plus les destinations offrant des expériences personnalisées et mémorables. La gamme de produits dont la Tunisie fait la promotion depuis sera maintenue. Mais l'accent sera mis sur la personnalisation de l'offre et l'élaboration de thèmes, afin que l'organisation des produits d'appel, ainsi que des activités et services qui s'y rattachent, reflètent cette volonté de la Tunisie de faire vivre aux touristes un séjour inoubliable.

Ces produits d'appel sont éclatés pour répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des clientèles. Ils s'adapteront, au cours des prochaines années, à l'évolution de l'offre et de la demande touristiques. Dans le cadre de la diversification du produit, l'attention toute particulière va vers la Tunisie golfique, la Tunisie culturelle, le tourisme résidentiel, la plaisance et principalement le bien-être, la santé, le SPA, la thalassothérapie, le thermalisme, la balnéothérapie, la remise en forme.

Et aussi, sans oublier la logistique de toutes ses unités hôtelières et touristiques de renommée internationale, au niveau de l'accueil, la gastronomie, la restauration, les services, l'animation. Pour parler de thalassothérapie, il faudrait retourner aux sources et nous rappeler que le CTKD Consortium tuniso-koweitien de développement et la Société Sousse-Nord avaient réalisé conjointement le premier centre de thalassothérapie à l'eau de mer à l'hôtel Abounawas Boujaafar où tous les soins étaient prodigués.

L'esthétique se développa, les soins de visage, du corps, les massages de boue, les hammams se répandirent à travers toutes les unités hôtelières. Actuellement la Tunisie dispose de plus de 25 centres opérationnels tableau 1certains sont en cours d'achèvement, d'autres en cours d'études. Les centres sont répartis à travers toutes les régions du pays. Plus de La thalassothérapie tunisienne est adaptée aux normes internationales et les ministères de tutelle veillent à l'application stricte de toutes ces normes.

Tous les centres de thalassothérapie doivent être agréés par le ministère de la Santé publique et également la ministère du Tourisme, surtout pour le côté hôtelier et touristique, car plus un secteur gagne en compétitivité et en diversification, plus sa capacité de redéploiement augmente.

Secteur primordial dans l'économie du pays, notamment en matière de création de richesses, de recettes en devises, d'emploi et de croissance, le tourisme a bénéficié, depuis des années, d'une attention particulière du Président de la République.

Une attention qui s'est traduite par la prise de décisions multiples qui ont permis au tourisme tunisien de se doter des moyens nécessaires pour relever les difficultés conjoncturelles générées par une situation internationale souvent incertaine et en perpétuelle mutation. L'objectif est d'inscrire le secteur dans une logique de développement durable, à la lumière d'une nouvelle vision. Une vision qui favorise une meilleure visibilité de l'activité touristique, souvent affectée par les aléas de la conjoncture et aux pressions permanentes d'une concurrence de plus en plus rude, pour ce fait, les dernières mesures décidées par le Chef de l'Etat, au cours du Conseil Ministériel consacré à la promotion du tourisme viennent à point nommé pour renforcer la nouvelle approche adoptée depuis Une approche selon laquelle le secteur est appelé, plus que jamais, à une contribution autrement plus importante dans l'oeuvre de développement de la Tunisie aussi bien en termes d'image de marque, de rayonnement que d'emploi, de recettes en devises, d'investissements et de dynamique régionale.

Fort de ses acquis, le tourisme tunisien a repensé, il y a aujourd'hui, environ deux ans, son avenir dans le cadre d'une nouvelle stratégie de développement du secteur. Une stratégie fondée sur différents axes, dont la diversification du produit et de l'offre touristique nationale. C'est justement sur cet axe que s'est porté l'intérêt du Président de la République, lors du Conseil Ministériel du 27 février dernier.

Un Conseil dans le cadre duquel le Chef de l'Etat a annoncé une série de mesures dont la finalité n'est autre que la diversification de l'offre d'une Tunisie, riche de ses trois mille ans d'histoire, de ses sites culturels et archéologiques, de ses stations thermales, de son infrastructure moderne de thalassothérapie qui en a fait la seconde destination mondiale, après la France Mais c'est aussi une Tunisie touristique qui cherche à se distinguer et à mettre en valeur l'ensemble de ses atouts en y ajoutant de nouveaux créneaux porteurs.

Aussi, le Chef de l'Etat a-t-il insisté sur la promotion du tourisme culturel, en décidant de mettre en valeur le patrimoine culturel avec intégration des différentes composantes dans les circuits touristiques ; la promotion du tourisme de plaisance, avec la promotion d'aménagement de ports adéquats ; la promotion de l'intensive, en encourageant à la création des centres de congrès et la promotion du tourisme résidentiel, très développé sous d'autres cieux et dont l'impact économique est, aujourd'hui, plus que prouvé, ainsi que la promotion du tourisme thermal, en décidant de l'élaboration d'un plan directeur des terres réservées à la réalisation de stations thermales sans compter la promotion de l'activité golfique qui a constitué un point important du Conseil Ministériel.

Et la promotion de tels créneaux sans amélioration de la qualité des prestations ne serait pas féconde. Partant, le Chef de l'Etat a bien insisté, lors du Conseil Ministériel, sur l'amélioration des prestations touristiques qui sont, sans doute aucun, un indicateur essentiel du développement du secteur et du renforcement de la compétitivité.

L'ensemble des décisions annoncées par le Président de la Tunisie traduit, encore une fois, l'intérêt accordé au secteur au plus haut sommet de l'Etat. C'est aussi une manifestation de cohérence, car le cadre d'aménagement de l'activité touristique exprime un souci permanent d'adaptation aux exigences des mutations internationales et de changement de comportements et de tendances, tant des marchés que des clients, ainsi que d'un souci d'adaptation et d'organisation générateur d'un souci constant de rationalisation et d'innovation.

Tijani Haddad le ministre du tourisme tunisien, a par ailleurs indiqué que le tourisme médical et de santé est l'un des créneaux porteurs au regard de la forte demande qui ne cesse de s'exprimer à ce niveau. Et la Tunisie dispose de plusieurs atouts qui garantissent la réussite de cette activité dont son potentiel de qualification et de compétences pour ce qui est de la gestion des centres de thalassothérapie, de la chirurgie esthétique et de la chirurgie ophtalmologique et de bien d'autres disciplines de santé.

Il a en outre précisé lors du salon mondial du tourisme qui s'est tenu a Berlin du 8 au 12 mars que les avancées notables réalisées en matière de diversification de l'offre et qui ont été récemment consolidées par des mesures présidentielles doivent trouver leur corollaire au niveau de la promotion qui se doit d'être en symbiose avec les spécificités des nouveaux produits et les orientations majeures du tourisme tunisien.

La question de l'existence en Tunisienne avantage relatif sur le segment du tourisme de bien-être sera ensuite examinée. La compétitivité prix en est l'une des composantes majeures. Construit à partir d'un indicateur fondé sur le prix des hôtels et sur la parité de pouvoir d'achat, l'indicateur de compétitivité prix varie de 0 pays le moins compétitif à pays le plus compétitif.

A l'échelle mondiale, on observe une corrélation entre le niveau de revenu et la compétitivité prix : les pays aux niveaux de revenus élevés sont les moins compétitifs. Mais cette corrélation s'atténue beaucoup lorsque l'on considère les seuls pays émergents : les pays aux revenus les plus faibles ne sont pas les plus compétitifs et les pays les plus compétitifs vont de l'Ethiopie à l'Afrique du Sud en passant par le Brésil.

La Tunisie se situe dans cette catégorie parmi les destinations les plus compétitives, à égalité avec la Thaïlande. Parmi les pays méditerranéens et selon le forum économique de Davos, elle apparaît comme le pays le plus compétitif avec un score de 91 devant la Turquie, l'Égypte, la Jordanie et le Maroc. Mais une performance sous ce critère n'implique pas systématiquement des revenus supérieurs pour le pays concerné.

La compétitivité prix d'une destination dépendde facteurs endogènes coûts, productivité mais égalementd'un ensemble de facteurs qui échappent en partie aux producteurs nationaux. Elle dépend notamment des tarifs aériens, qui sont liés au degré de libéralisation dusecteur et, surtout, des tours opérateurs qui jouent un rôle considérable.

Dans un contexte de surcapacité hôtelière, leur puissance commerciale leur permet souvent d'imposer aux hôteliers des conditions de prix qui couvrent à peine leurs frais fixes.

Dans l'approche du WTTC, la compétitivité du tourisme se fonde sur d'autres éléments plus qualitatifs : tableau 2. Les indices de compétitivité du tourisme du WTTC Une recherche récente a montré que les indicateurs tourisme humain et d'environnement ont le poids le plus faible, alors que les indicateurs de développement social et technologique ont l'influence la plus forte Gooroochurn etSugiyarto, Pour ces dernières variables, la Tunisie se situe dans une position moyenne en Méditerranée -Sud, derrière la Grèce mais devant l'Egypte.

Ces entreprises fabriquent le produit touristique en intégrant voyage, hébergement, animation et autres prestationset ils le revendent directement ou via des agences de voyage. La stratégie des TO vise à attirer le plus de touristes possible à des prix bas et à maximiser le retour sur ces opérations. Cette guerredes prix joue sur leur profitabilité, aussi se sont-ils intégrés horizontalement pour réduire la concurrence et augmenter leur part demarché. Dans le même mouvement, les plus grands TO allemands, anglais ou américains se sont internationalisés.

Ils bénéficient de l'excès de l'offre sur la demande, des comportements des promoteurs, qui augmentent l'offre de lits de façon continue pour des raisons spéculatives, et de l'atomicité des secteurs hôteliers dans les différents pays. L'excès de capacité accentue la vulnérabilité des destinations qui sont les plus dépendantes des TO. Les TO ont plus d'influence et de puissance que les destinations car ils ont une meilleure connaissance du marché qu'ils contrôlent.

Ils peuvent baisser leurs prix pour accroître la concurrence entre les destinations et provoquer une baisse des prix des prestatairesde services locaux. Ils sont également capables de construire l'image et la spécialisation d'une destination sur le marché. L'activité des tours opérateurs s'inscrit dans une logique de distributeur.

Le succès de la Tunisie semble reposer sur la combinaisonde tarifs compétitifs, pour des prestations luxueuses, et destrict standard sanitaire.

Les centres de thalassothérapie dépendent en effet du ministère de la Santé, qui fixe des normes d'hygiène et en assure le contrôle. Les conditions de fonctionnement sont régies par le décret du 13 juilletqui impose en particulier la présence permanente d'un médecin et d'une infirmière dans chaque centre, ainsi que des ratios d'encadrement stricts un kinésithérapeute pour 20 massages, En conséquence de ces contraintes d'encadrement, l'expansion de ces centres engendre une augmentation mécanique de l'emploi des professionnels concernés.

La Tunisie a été classée par le forum économique de Davos, première au Maghreb, première en Afrique, deuxième dans le monde arabe et 34ème au niveau mondial sur un total de pays, en matière de compétitivité touristique et de voyage.

Cet indice est établi sur la base de 13 déterminants articulés autour de trois volets majeurs: l'environnement des affaires et les infrastructures, les ressources humaines et naturelles et l'environnement réglementaire, et la qualité des réformes politiques entreprises dans un secteur fortement concurrentiel. Dans le monde arabe, la Tunisie occupe la deuxième place après les Emirats Arabes Unis 18ème et devance le Maroc 57ème.

Au niveau mondial, elle se positionne avant d'autres pays touristiques tels que la Thaïlande 43ème et la Turquie 52ème. Le tourisme de santé, le tourisme de bien-être est bel et bien la réalité des réalités en Tunisie et va drainer davantage de curistes tunisiens et étrangers durant les années à venir et en ce qui concerne la qualité des services et des soins, il faudrait développer un programme de formation à tous les niveaux.

Il y a certes des tentatives, mais qui demeurent timides. L'Etat et le privé doivent conjuguer leurs efforts, afin de renforcer ce créneau porteur et générateur d'emplois qualifiés, car ce secteur est très sensible et nécessite rigueur et compétence.

Le Conseil des Ministres, en juin présidé par le Chef de l'Etat et consacré au secteur du tourisme, le 08 mars dernier, confirme, encore une fois, l'intérêt accordé au secteur au plus haut sommet de l'Etat. Un secteur qui, à l'instar des autres activités économiques -mondialisation et concurrence obligent fait face à des défis multiples. Des défis dont la relève dépendra notamment de la diversification des produits et de l'offre touristique, de la qualité des prestations ainsi que de l'amélioration de l'environnement touristique.

Lors de cette manifestation organisée sous l'égide de l ' ONTT et avec la collaboration de la société Tunisienne de chirurgie plastique reconstructrice maxillo-faciale et esthétique, M.

Augmentation mammaire à Djerba

Mohamed Fadhel Bouchrara directeur général de l'agence et Dr. Lassaâd Riahi, chef du département tourisme médical ont dirigé un débat très animé et fort instructif auquel a pris part une assistance constituée essentiellement de médecins, de directeurs de cliniques et de journalistes, ainsi, le but de ce forum était de favoriser une cohabitation saine et sans équivoques entre les professionnels de la santé et leurs homologues du tourisme dans le cadre du développement d'un segment de produit touristique en plein essor et très délicat, en l'occurrence le tourisme médical et ce dans l'intérêt des patients étrangers qui choisiraient notre pays et feraient confiance à ses compétences médicales.

Le tourisme de santé est retenu dans le cadre de la politique de diversification de l'économie nationale afin, en particulier de compenser l'évasion de devises et de stimuler la demande intérieure.

La Société Hôtelière et Touristique de Tunisie va piloter le développement touristique en intervenant dans tous les domaines, depuis la gestion hôtelière jusqu'à la formation et à l'édification des infrastructures.

Aprèsles lourdeurs de la gestion étatique incitent les dirigeants à libéraliser l'économie tunisienne tout en passant alors d'une politique d'investissements et de gestion directe par les sociétés d'État à une stratégie d'incitation qui se traduit par une poussée de l'investissement privé, lequel finit par représenter les deux tiers des capitaux engagés entre et L'Etat, ainsi, participe avec son intervention fort dynamique au niveau de son encouragement pour le développement du nouveau créneau tout en exonérant les impôts pour l'importation des équipements sophistiqués et des matériaux de luxe afin de satisfaire les besoins de la clientèle intervenus au sein des cliniques privés en Tunisie.

Les Tours opérateurs perte de lémail dentaire chaque année part de leur frustration lorsqu'ils ne trouvent plus de chambres libres pour les clients et pour encourager la promotion de la destination l'ONTT poursuit ses efforts pour faire en sorte que la destination soit toujours visible en participant à des salons touristiques, à noter que depuis janvier dernier, la Tunisie a été représentée en Hollande ; en Italie BIT Milan ; à Berlin ITBa Moscou et dernièrement, une délégation de tours opérateurs avait participé au Salon Mondial du Tourisme de Paris SMT.

La Tunisie, au deuxième rang des destinations mondiales pour les soins liés à l'eau, a ouvert le 24 et le 25 avril ses portes pour la promotion du tourisme de santé tout en entend rénover ses stations azzalure botox injections et développer des centres de thalassothérapie haut de gamme.

La Maison de l'exportateur et l'Ubifrance organisent ces rencontres sur mesure avec des professionnels tunisiens intéressés et elles ont été accompagnées d'une réunion d'information autour d'experts et de chefs d'entreprise tunisiens, qui présentent les besoins et les débouchés pour les équipementiers et fabricants de cosmétiques français. Le forum a était conclu par des visites de sites de balnéothérapie et de thalassothérapies autour de Tunis.

Le schéma qui suivra va montrer l'interaction et l'effet d'entraînement entre les différents intervenants dans le processus afin de donner cet aspect médical au tourisme. Les acteurs de la construction du tourisme de santé en Tunisie. Le tour-opérateur tient un rôle stratégique dans la dynamique de développement du tourisme international, à laquelle concourent les réseaux de transport et d'hébergement, contribuant à développer une contrainte et une domination sur les destinations, tels la concentration et la diffusion des flux et des clientèles touristiques des pays émetteurs et le façonnement des produits touristiques et de l'image des destinations périphériques des pays récepteurs, comme le cas de la Tunisie.

La commercialisation directe vers le consommateur international requiert les réseaux de distribution et de commercialisation des tour-opérateurs, néanmoins, on reconnaît aussi la domination de ces organisateurs de voyages et on estime quel déséquilibre entre ces derniers et les professionnels locaux en Tunisie est géré par l'État qui évite une trop grande dépendance en faveur des tour-opérateurs.

Cette situation de domination par les tour-opérateurs crée un déséquilibre vis-à-vis des destinations en termes de marché, de demande pays industrialisés et d'offre destinations du Sudde centralités pays émetteurs du Nord et de périphéries touristiques pays récepteurs du Sud. Cette guerre des prix joue sur leur profitabilité, aussi se sont-ils intégrés horizontalement pour réduire la concurrence et augmenter leur part demarché.

Ces intermédiaires ont un très faible degré de loyauté vis-à-vis d'une destination et la concurrence les amène à s'engager sur lesmêmes destinations. Ils bénéficient de l'excès de l'offre sur la demande, des comportements des promoteurs, qui augmentent l'offrede lits de façon continue pour des raisons spéculatives, et de l'atomicité des secteurs hôteliers dans les différents pays.

Ils peuvent baisser leurs prix pour accroître la concurrence entre les destinations et provoquer une baisse des prix des prestatairesde services locaux. Au nombre des produits que la Tunisie se doit de promouvoir, M. Frenzel a recommandé le tourisme médical, le tourisme culturel, le tourisme de 3ème âge, l'activité golfique, le sport. Il compte 84 agences de voyages dans tous les pays de l'Europe, dispose d'un réseau de vente de points et coopère avec 32 agences de voyages dans plusieurs pays pour l'encadrement de sa clientèle.

Le groupe possède 7 compagnies aériennes exploitant plus de avions et de hôtels avec une capacité d'accueil d'environ lits. La Tunisie dispose d'un patrimoine sanitaire très riches qui se caractérise par une infrastructure moderne et bien placé, auprès d'une compétence médicinal bien réputé qui viens bien sur prouver la qualité des prestations offerts aux touristes lors des ses interventions.

Ennote Europ Assistance, 28, étrangers ont choisi la Tunisie en Afrique comme destination médicale. Les chirurgiens y sont très qualifiés et une opération du coeur coûte moins de 3.

La Tunisie offre des compétences dans toutes les spécialités -cardiologie, chimiothérapie, gynécologie, orthopédie, rhumatologie. Avec ses 70 cliniques au standard européen 2. Mais vue que la santé se mondialise et le tourisme ne cesse de se développerles destinations touristiques dans le domaine se multiplientpar exemple Les grands voyageurs opteront pour New Delhi où les hôpitaux sont certifiés Iso et même cotés en bourse.

Selon un Rapport sur le tourisme médical en Inde du cabinet Mckinsey 1les hôpitaux offrent un service de haut vol et le dépaysement est garanti. Mais la première place en matière de tourisme médical revient à la Thaïlande avec hôpitaux et A Bangkok, les hôpitaux emploient des médecins de différentes nationalités et intègrent un service d'interprétariat.

Enfin, Cuba accapare les soins oculaires. C'est le paradis des yeux depuis quelques temps, bien qu'inaccessible pour les autochtones.

Les chambres sont toutes équipées des éléments de confort indispensables à votre bien être. Elles sont toutes climatisées et équipées de lit à commande électrique permettant les inclinaisons du dossier à votre convenance ou selon les indications du chirurgien et chaque chambre dispose d'un téléphone, TV, d'un lit pour accompagnant et d'un cabinet de toilette avec lavabo, les chambres confort disposent de salles de bain privées.

La sécurité médicale est assurée par des boutons d'appel infirmier placés en tête de lit et dans le cabinet de toilette, les repas sont servis matin, midi et soir dans la chambre, trois menus sont proposés à choix sur avis de la diététicienne et sur recommandations du chirurgien.

Tout ça bien sur pour bénéficier dans des conditions optimales, de traitements de chirurgie esthétique, associant détente, confort et discrétion. Le développement accéléré du tourisme ainsi que ses multiples impacts au niveau de l'économie et sa dynamisation récente pour stimuler la croissance dans les pays du Maghreb a bien obligé les destinations touristiques à ajuster constamment leurs stratégies de mise en marché.

Le tourisme médical santé parait être la bonne opportunité pour les attentes des professionnels du tourisme qui pendant la seconde partie nous mettra a l'épreuve afin de bien expliquer son efficacité au niveau du tourisme en Tunisie ainsi que son potentiel fort contributif pour l'économie national.

Ainsi, dans cette première partie, on a pu démontrer le climat favorisé par le tourisme médical ainsi que les principaux intervenants qui conditionnent le développement de ce genre de secteur. Dans la seconde partie, on va étudier l'aspect général du nouveau phénomène considéré comme produit émergent dans le développement de la nouvelle stratégie touristique en Tunisie aussi sa considération et sa place dans l'économie du pays comme créneau qui va stimuler la croissance.

De jour en jour, le tourisme est entrain de s'imposer dans les choix et décisions économiques de plusieurs pays. En effet, vu sa forte contribution à la croissance économique, on le trouve de plus en plus présent dans les plans de développement économique, et c'est le cas pour la Tunisie aussi.

Avec l'industrie du textile et de l'habillement, le tourisme constitue une source majeure de devises pour le pays permettant la contribution à la couverture du déficit commercial enregistré par le pays, sans oublier les effets d'entraînement et la revitalisation économique que provoque le tourisme. De regime nowzaradan fait, la décision de son développement était inévitable.

Mais suite aux investissement à grande échelle de provenance nationale et internationale qui ont soutenu la construction d'infrastructure hôtelières et touristiques dans les régions diverses du pays. Le ministre du tourisme en Tunisie a bien indiqué lors du forum Tuniso-européen sur le tourisme de santé que ce produit est l'un des créneaux porteurs au regard de la forte demande qui ne cesse de s'exprimer à ce niveau et la Tunisie dispose de plusieurs atouts qui garantissent la réussite de cette activité dont son potentiel de qualification et de compétences pour ce qui est de la gestion des centres de thalassothérapie, de la chirurgie esthétique et de la chirurgie ophtalmologique et de bien d'autres disciplines de santé.

On essayera dans ce qui suit de formuler un diagnostic sur l'état du tourisme de santé pour mieux cerner, dans un premier temps, l'étendue de son apport ainsi que ses effets pervers en relation avec l'environnement socioculturel, psychologique, etc Le tourisme représente une des plus grandes activités économiques dans le monde et joue un rôle considérable en Tunisie, qui a accueilli en moyenne 5 millions de visiteurs par an au cours des cinq dernières années et est l'une des grandes destinations touristiques au Sud de la Méditerranée.

Les performances du tourisme sont donc essentielles pour celles de l'économie tunisienne. Après avoir enregistré une croissance rapide pendant les années etce secteur rencontre des difficultés, dans un contexte marqué par le renforcement de la concurrence en Méditerranée. Au regard de la forte demande qui ne cesse de s'exprime et compte tenu de la forte concurrence internationale, de l'émergence de nouvelles destinations partout dans le monde et des profondes mutations qui marquent cette la demande tant nationale qu'internationale, le tourisme des santé est le créneau porteur pour le développement du tourisme tunisien en ère de diversification, une nouvelle tentation pour une nouvelle clientèle haut gamme.

Le parcours accompli fait déjà de la Tunisie une terre de bien- être car elle s'est dotée de plus de trente centres de thalassothérapie opérationnels, de vingt centres de balnéothérapie, de centres de formation de médecins spécialisés et d'agents de soins et plus encore d'une industrie de fabrication d'équipements sanitaires et de produits de soins de haute qualité.

Les stations touristiques tunisiennes ont été conçues selon le modèle de développement touristique des annéescelui de la monoculture balnéaire. Ce cercle vicieux de la spécialisation bas de gamme se boucle sur la faiblesse des recettes des opérateurs hôteliers, qui pèse sur leurs bilans et limite leur capacité d'investissement et Pour sortir alors par le haut de cette situation préoccupante pour l'avenir, la Tunisie doit diversifier son offre ; une stratégie que poursuivent également les autres pays qui disposent de dotations naturelles ou culturelles au moins aussi riches et variées que la Tunisie.

La relation constatée entre les exportations de services de tourisme et de santé suggère d'examiner quelles articulations existent entre ces deux secteurs et, en particulier, si l'avantage compétitif constaté dans la santé peut constituer un point d'appui d'une stratégie de différenciation de l'offre touristique.

Le tourisme et la santé sont des services destinés aux ménages et la compétitivité internationale de ces deux secteurs partage un grand nombre de facteurs communs, de vue, le développement commercial de ces deux activités s'appuie en particulier sur un ensemble d'externalités et de biens publics et semi-publics, dont l'absence constitue une barrière à l'entrée dans les deux cas.

La consolidation de la compétitivité de l'un des deux secteurs participe donc au renforcement de la compétitivité de l'autre. Les facteurs de compétitivité communs aux services de tourisme et de santé comprennent : les infrastructures de transport, les infrastructures hôtelières, la qualité du service, la compétence et la proximité linguistiques, la sécurité et la stabilité, la santé publique et les risques médicaux et le taux de change.

Dans les comparaisons internationales, l'état de santé d'une population est souvent résumé par l'espérance de vie à la naissance, par exemple en Tunisie, celle-ci s'est allongée, de 58 ans en à 73 ans en et 75 en : le différentiel avec la France a été ramené de 22 ans en à 8 ans en La mortalité infantile, qui concernait naissances sur mille en Tunisie ena été divisée par trois dans les annéespuis par deux dans les années L'investissement dans les moyens humains a permis au secteur de la santé de disposer d'un personnel soignant de qualité et dont l'effectif est en croissance continue.

Evolution du personnel médical, juxta-médical et paramédical de la. L'infrastructure sanitaire publique s'est développée selon un schéma bipolaire.

La multiplication des dispensaires, des hôpitaux de circonscription et des hôpitaux régionaux a permis d'assurer à l'ensemble de la population un accès à la médecine de base. Par ailleurs, la création d'instituts, de centres spécialisés et de centres hospitaliers universitaires CHU a offert une médecine de pointe s'appuyant sur un corps de spécialistes de haut niveau opérant sur des plateaux techniques performants.

Le secteur de santé a bien évoqué son développement au niveau de son amélioration de l'infrastructure sanitaire, afin de faire de la Tunisie une terre hospitalière et très accueillante et cela représente un avantage comparatif très considérable surtout pour le développement du tourisme de santé, d'où la Tunisie a célèbre, samedi 7 avril, à l'instar de tous les pays du monde, la Journée mondiale de la santé que l'Organisation mondiale de la santé OMS a placée cette année sous le signe "investir dans la santé, bâtir un avenir plus sûr".

La promotion de la santé du citoyen constitue l'un des objectifs majeurs du programme présidentiel "Pour la Tunisie de demain" qui a accordé une priorité absolue à la réalisation d'une meilleures couverture sanitaire, à l'amélioration des indicateurs de la santé de la femme et de l'enfant, à la promotion de bain dhuile de ricin pour cheveux homme qualité des prestations sanitaires, au renforcement de la prise en charge des personnes âgées, à la lutte contre les maladies réémergentes et à l'impulsion du secteur de la médecine de pointe, d'ailleurs, la politique nationale de santé, dans le domaine de la prévention représente le pilier fondamental du secteur, notamment en matière de lutte contre les épidémies et c'est ainsi que les efforts se sont axés sur la consolidation des plans et programmes de lutte contre les maladies contagieuses.

La Tunisie est parvenue, dans ce contexte, à éradiquer bon nombre de maladies qui sont encore répandues dans plusieurs pays, telles que la Malaria, la bilharziose, le choléra et la poliomyélite, et a réussi à maîtriser d'autres maladies telles que la diphtérie, la rougeole et la fièvre typhoïde.

Le programme national de lutte contre le sida a veillé, depuis sa mise en oeuvre, à assurer l'adéquation entre l'enracinement d'un comportement préventif sain et la garantie de la protection et de la prise en charge médicale des personnes atteintes, tout en axant les efforts sur la sensibilisation et l'éducation sanitaire dans les différents médias.

Il a été également, procédé à la mise en place du plan national de lutte contre la grippe aviaire, après la création, sur instructions du chef de l'Etat, de la commission nationale pluridisciplinaire chargée du suivi de la situation épidémiologique et de la prévention de cette épizootie.

Cette politique a permis d'enregistrer d'importants acquis et c'est que ainsi que la plupart des maladies transmissibles ont été maîtrisées et que la Tunisie est restée à l'abri des nombreux fléaux et épidémies qui ont touché plusieurs pays à travers le monde, aussi bien, la Tunisie est déterminée à aller de l'avant dans cette politique, eu égard à la place privilégiée qu'occupe le secteur de la santé et à son impact sur les autres secteurs, et en vue de réaliser le développement global, de relever les défis qui se posent et de garantir à tous les citoyens les attributs de la sécurité et de la stabilité, dans le cadre des principes qui fondent le système national de santé depuis l'avènement du changement.

Dans le cadre de cette démarche, les objectifs fixés dans le secteur de la santé, pour la période du 11ème plan de développement, concernent notamment l'amélioration de la qualité des prestations, à travers la généralisation de la médecine de spécialité à tous les gouvernorats d'icila création d'un observatoire national pour la surveillance et la prévention des maladies émergentes et réémergentes, le rapprochement des prestations de la médecine scolaire et universitaire, le renforcement de la médecine de pointe, la promotion des services de la médecine d'urgence, le renforcement de la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques et graves, le développement des compétences nationales et la promotion de l'industrie pharmaceutique aux plans quantitatif et qualitatif.

Les exportations de services de santé ont traditionnellement été orientées du Nord vers le Sud. Les patients des PED se déplaçaient pour se faire soigner dans les pays développés, où un personnel plus qualifié et des équipements plus performants offraient des traitements non disponibles chez eux. Les facteurs qui assuraient l'attractivité des systèmes de santé en Tunisie se sont progressivement banalisés en raison de l'augmentation des niveaux de formation, de la standardisation des procédures et protocoles médicaux et de la disponibilité croissante de produits pharmaceutiques et de matériel médical sur le marché international.

La qualification des praticiens a rattrapé, dans plusieurs PED comme la Tunisie et le Maroc, celle des pays avancés et de nombreux spécialistes de ces pays exercent dans les pays de l'Europe.

En réponse à une demande de soins de plus en plus sophistiqués, qui traduit l'émergence d'une classe moyenne soucieuse de la qualité des services, les établissements hospitaliers des PED se sont dotés d'équipements modernes. Cette amélioration, qui ne s'accompagne pas toujours d'un progrès des indicateurs de santé publique, a permis à plusieurs PED de réduire leurs importations de services de santé.

Dans la période actuelle d'intégration économique accélérée et de débordement des frontières nationales dans un nombre croissant de secteurs des services, la question qui est désormais posée au secteur de la santé est double : l'accumulation d'un capital de compétences et de qualifications médicales dans les PED se traduit-elle par un avantage comparatif dans l'activité de soins pour ces pays? Si tel est le cas, cet avantage comparatif engendre-t-il des résultats significatifs pour les économies concernées, en termes de devises, d'activité et d'emploi?

Les performances du système de santé de la Tunisie et sa proximité avec de larges bassins de patients, du Nord et du Sud, incitent à examiner ces questions sur ce terrain. Le premier effet de l'amélioration de la densité médicale et de la qualité des soins sur la balance des paiements de la Tunisie se situe du côté des importations. Il se mesure par la baisse du coût et la diminution du nombre de départs de patients tunisiens à l'étranger.

Ces flux sont en partie connus, car la décision d'envoyer un patient à l'étranger est prise par une commission nationale, qui dépend du ministère de la Santé, et elle détermine la prise en charge des soins par la collectivité ligne 1 du tableau 6. En1 malades étaient concernés par ce schéma prise en charge. Voir aussi : Intervention de la poitrine: Augmentation mammaire : Prothèse mammaire. Intervention de la poitrine: Augmentation mammaire : Implants mammaires.

Intervention de la poitrine: Réduction mammaire. Intervention de la poitrine: Lifting seins. Intervention de la poitrine: Mastopexie. Intervention de la poitrine: Mamelons rentrés. Intervention de liposuccion en zaragoza precios poitrine: Chirurgie des mamelons.

DRJ assemble les produits de chirurgie esthétique et la thalassothérapie, niod regimen guide produits se sont. DRJ est un nouveau package de voyage médical qui inclus la chirurgie esthétique, la. N'est qu'une des nombreuses applications de la chirurgie plastique, elle est motivé par les singes marquant du vieillissement et par les personnes méfiants de leurs corps déséquilibre de corps, de visage, nez, oreille, etc.

Généralement la chirurgie esthétique destinée aux personnes qui cherchent de la beauté. Les types de la chirurgie esthétique sont multiples, au recours à l'enquête nous avons sélectionné les types suivants:. Est définit comme une cure qui permet de prendre soin de corps et d'esprit grâce aux. Les services de thalassothérapie sont nombreux, mais au recours à l'enquête nous avons sélectionné les services suivants: enveloppe de boues marines, hammam, massage, soin esthétique.

Tant que le produit consiste en un voyage médical, la sélection des partenaires nous sera utile pour que le package sera complet, les partenaires sont les suivant:.

Les chirurgies seront réalisées à la polyclinique Djerba la douce. Le polyclinique Djerba la douce est située dans la zone touristique de Djerba, dispose des principaux services médicaux et chirurgicaux dont un service de chirurgie esthétique et réparatrice performant.

La polyclinique Regime cretois livre recettes kenwood la Douce dispose d'une équipe médicale qualifiée composée de chirurgiens de différentes spécialités, de médecins anesthésistes réanimateurs et de médecins de différentes disciplines de la médecine.

Tous ces praticiens ont fait leurs études dans les facultés de médecine françaises les plus réputées. La polyclinique possède un équipement très complet et de dernière génération. Un bloc opératoire avec des salles équipées pour réaliser en toute sécurité de nombreux types d'interventions comme la chirurgie esthétique, gynécologique, neurologique, ophtalmo, ORL, orthopédique, urologique, viscérale.

Une salle de réanimation avec des lits de soins intensifs et munies des respirateurs plus modernes. En plus des installations et appareillages conventionnels, des matériels médicaux de pointe offrent aux patients un service médical de qualité. Pour accueillir ses patientes et patients, la polyclinique dispose de 56 chambres individuelles, spacieuses et climatisées, chaque chambre est munie d'un cabinet de toilette équipé d'une douche ou d'une baignoire.

Parmi ces chambres 12 d'entre elles sont orientées vers la mer Méditerranée. Pour le confort, la disposition d'un lit articulé à commande électrique, d'un fauteuil et d'une table de chevet. La télévision par satellite et le mini réfrigérateur pour faire passer le temps agréablement. Au recours à l'analyse de l'enquête question Quels sont les types d'hébergements. Au cours à l'enquête question Quel est le type d'arrangement souhaité? Facilite et diminue les dépenses du voyage tout en offrant les prestations nécessaires.

Répondre à des besoins spécifiques pour certain type de clientèle. La gamme est la diversification du produit qui a pour but de bien répondre aux différents segments de marché identifiés. La gamme est définit comme l'ensemble de produits et appartenant à une même Classe, destinés à répondre mtb rides 2014 route un besoin générique.

Ces produits sont regroupés en lignes. Une ligne des produits: regroupe des produits ayant un caractère commun très prononcé. Ce sont des produits liés entre eux par leur mode de fonctionnement, par la clientèle à laquelle ils s'adressent. Elle permet de se spécialiser et de concentrer les efforts sur un nombre restreint de segments de consommateurs. Le risque avec cette stratégie de gamme courte est de ne pas satisfaire tous les besoins de la clientèle qui peuvent les trouver chez la concurrence.

Permet de proposer des produits complémentaires et de satisfaire un plus grand nombre de. Le risque avec cette stratégie est de voir ses efforts éparpillés et de supporter des coûts élevés.

Représentation schématique de la gamme: voir annexe 4. La largeur de la gamme se compose de huit ligne tel que: Hébergement, circuit, excursion, chirurgie de visage, soins dentaires, chirurgie des poitrines, chirurgie de silhouette et thalassothérapie. Au niveau de chois des hôtels nous avons recours au site web Tripadvisor, nous avons choisi trois hôtels pour faire face au sur booking.

La ligne de chirurgie de poitrine est de cinq références: augmentation mammaire, Réduction mammaire, lifting des seins sans prothèses, lifting des seins avec prothèses, gynécomastie réduction de poitrine chez l'homme. La ligne de la chirurgie de silhouette est de quatre références: lipoaspiration 1 à 2 zones, abdominoplastie avec liposuccion du ventre, minilift abdominale avec liposuccion du ventre, lifting face interne des cuisses.

La ligne de thalassothérapie est de 4 références: enveloppe de boues marines, hammam, massage, soin esthétique. Le produit désigne se que l'on vend, la politique produit est l'une des principaux mix marketing.

La politique produit vise à bien identifier le produit afin de satisfaire la clientèle, le package voyage médical consiste à un ensemble des produits, chirurgie esthétique, soins dentaires, thalassothérapie. L'offre de package de voyage médical nécessite l'intervention des acteurs comme les établissements touristique et les cliniques afin d'offrir les meilleures prestations. Section 1-L'orientation stratégique du prix Section 2-Calcul des coûts.

La politique de fixation du prix constitue un élément central dans la stratégie de l'agence car les enjeux sont considérables. Un prix trop bas risque de dévaloriser le produit et diminue l'espérance du produit.

Un prix trop élevé risque de dissuader les consommateurs. Le prix est la seule variable du marketing-mix qui n'engendre pas de coût et qui procure en fait des recettes. Avant d'exposer, dans la section II, le calcul des coûts, on procédera, dans la présente section, à identifier notre stratégie du prix à travers une étude au niveau de la concurrence étrangère et Tunisienne. Mais tout d'abord, nous allons présenter les différentes stratégies de prix en au niveau théorique.

Nous pouvons distinguer trois stratégies : stratégie d'écrémage de la demande, de pénétration et d'alignement. Elle consiste à pratiquer un niveau de prix élevé par rapport au prix du marché. Cette stratégie est généralement appliquée au moment du lancement d'un nouveau produit, dans le cas d'un positionnement haut de gamme et dans le cas d'une demande inélastique au prix insensible au prix.

La cible des produits haut de gamme appartient généralement à une catégorie socioprofessionnelle à revenus élevés. Il convient donc de fixer le prix à un niveau élevé. C'est la stratégie qu'on doit choisir lorsqu'il s'agit de produits de luxe, des hôtels cinq étoiles, des palaces, des restaurants gastronomiques, ou branchés, des croisières de luxe, etc.

Dans ce cas une variation de prix entraîne une variation très faible de la demande. C'est-à-dire qu'il s'agit d'une demande presque insensible au prix qui devient un élément peu important dans la décision de consommation. Utilisée au bon moment cette stratégie permet à l'entreprise d'avoir une certaine avance sur les concurrents et de dégager des profits assez importants.

Cette stratégie devient inefficace, si elle n'est pas cohérente avec la politique de produit, de communication et de distribution choisie et si elle n'est pas cohérente avec le positionnement donné au produit. En effet, le produit doit avoir les qualités nécessaires emprunter pour justifier son prix, la cible doit être clairement définie et suffisamment importante pour assurer la rentabilité du produit.

Cette stratégie consiste à fixer un prix plus bas que le prix du marché. L'objectif est alors de s'accaparer la plus grande part de marché possible en prenant un avantage compétitif fondé sur le prix.

En raison de la marge bénéficiaire faible, l'entreprise compte sur le volume de ventes important pour dégager des bénéfices. Cette stratégie peut être appliquée pour les produits de masse, les produits standardisés, les. Cette stratégie convient aux produits de consommation courante. Elle permet la réalisation. Cette stratégie est appliquée dans les chaînes de restauration rapide où les procédures. En appliquant cette stratégie en phase de maturité, l'entreprise peut dissuader l'entrée de nouveaux concurrents.

Dans ce cas, l'application d'un prix au dessous de celui du marché permet à l'entreprise d'avoir une grande part de marché. Elle permet d'avoir rapidement des parts de marché et de conquérir une position dominant. Elle nécessite des investissements coûteux, un marché vaste et un volume de production très. A long terme, elle peut nuire à l'image de l'entreprise et du produit. Cette stratégie consiste à aligner ses prix sur ceux des principaux concurrents.

De cette façon, on choisit le prix le plus proche possible de celui du marché. On rencontre généralement cette stratégie dans des marchés de nature oligopolistique un nombre de concurrents restreints de partagent le marché. Dans ce cas les entreprises formant l'oligopole s'entendent tacitement sur les prix et aucune d'elle ne prend le risque de diminuer ses prix pour ne pas déclencher une guerre des prix néfaste pour tout le groupe.

Il faut savoir que ce genre d'entente est illicite et il faudra attendre l'entrée de nouveaux concurrents pour que les régime pour maigrir le plus rapidement possible jeu baissent. C'est le cas de l'apparition de l'hôtellerie économique qui eu une influence sur le niveau des tarifs des hôtels de catégorie légèrement supérieure.

Bonne stratégie pour ne pas déclencher une guerre des prix néfaste pour tout le groupe. Risque d'avoir une part de marché très faible par rapport au concurrent. L'étude du prix au niveau de la concurrence est une étape nécessaire afin de fixer notre stratégie de la fixation du prix. Dans le même contexte, Ce qui est déjà confirmer par la quantité élevée des sites internet pour plusieurs entreprises spécialiser à la vente du package tourisme -esthétique et adaptent des stratégies de payement en ligne.

Nous nous ne pouvons pas limiter le nombre Total des entreprises concurrentes, ni leurs identités ni leurs tarifs dans le monde. A travers ce tableau, nous pouvons constater qu'il s'agit d'une forte concurrence entre les pays. Par exemple, le prix de l'Abdominoplastie avec liposuccion du ventre en France est de 2 euro, est considérer comme prix moins chers, par rapport à Prague le prix est de 3 euro trop élevée. Par contre Budapest, Istanbul ont adapter un prix moyen 2 et 2 euroNous pouvons constater aussi qu'il s'agit une différenciation de produit pour chaque pays.

Par exemple ; Lifting face interne des cuisses est un produit vendu par Istanbul, Prague, Budapest par contre ce produit ne pas vendu en France.

Cette dernier peut être un grand marché cible pour les autres pour ce produit qui sa coûte chers normalement pour des raisons qu'il n'existe pas comme produit vendu. Et l'inverse pour les autres cas similaire. D'après la recherche que nous avons faite sur les sites Web pour identifier nos concurrents sur le marché du tourisme esthétique en Tunisie qui est en cours de développement rapide. Elles sont considérées parmi les plus implorantes entreprises au niveau de leurs expériences dans ce domaine.

Les tarifs des concurrents en Tunisie sont variés, parfois des prix faibles et parfois des prix élevés selon la stratégie adaptée par l'entreprise par exemple pour :. Abdominoplastie avec liposuccion du ventre le prix entre 1 et 2 euro. Blépharoplastie entre 1 et 1 euro, etc. A travers notre menthe minceur weleda concernant ces prix, nous pouvons constater que le tourisme esthétiques en Tunisie est en cours de développement rapide et peut être avec une forte concurrence en Tunisie c'est pour cette raison qu'il faut choisir la bonne stratégie pour identifier le prix de notre produit sur le marché.

Au niveau des tarifs que nous avons identifiés par nos études sur la concurrence au niveau de prix des soins des chirurgies esthétiques, nous avons remarqués qu'il s'agit d'une forte concurrence entre les pays du monde. Ainsi, il s'agit d'une variation au niveau du produit offert par rapport aux tarifs.

La plus part ont des tarifs spéciaux et bas pour un produit et l'inverse pour d'autre, cela peut orienter le choix de la clientèle selon leur besoin pour aller à un pays spécifique. Cette méthode doit entraîner, grâce aux économies d'échelle, des réductions de coûts. Nous avons suivre une stratégie hybride en rapport qualité prix, c'est-à-dire que nous essayons de diminuer le prix et préserver une bonne qualité pour notre nouveau produit DRJ.

Le prix est plus bas que celui de la concurrence directe et doit être dissuasif face à cette concurrence. Il sera fonction de l'élasticité de la demande par rapport aux prix. Nous voulons toucher une part importante du marché pour le conquérir rapidement. Mais aussi nous allons garder la marque qualité prix, c'est pour cette raison que nous doit essayer de minimiser le coût lorsque nous allons négocier le prix avec la clinique et les hôteliers et les centres de la thalassothérapie pour bénéficier d'un prix attractive au prés des clients.

Avant la détermination du prix de vente, il faut savoir les méthodes du calcul nécessaire. Nous allons dans la deuxième partie de cette section utiliser ces méthodes du calcul :. Pour calculer le coût de production nous avons contacté le responsable de la comptabilité dans l'agence Cartours Tunisie, qui nous avons aidé à identifier les différents coûts de notre package.

Ce prix nous avons fixé pour notre package au niveau du frais d'hébergement. Ainsi, le responsable du service transport de l'agence nous a expliqué les circuits et les excursions programmées par l'agence. Ces derniers, nous allons les présenter comme services annexes parmi notre produit DRJ. En effet, les tableaux suivants contiennent les coûts de la production du chaque élément du DRJ qui concerne, les coûts logistiques, coût des soins esthétiques et soins thalassothérapie en euro :.

Les tarifs du coût dans les tableaux suivants sont le résultat de notre négociation avec :. NB : Nous avons choisi l'euro comme unité pour facilité le calcul du prix de vente de notre package pour notre cible à l'étranger par contre pour nos clients en Tunisie qui payent en Dinars Tunisien, nous devrons suivi les taux de change.

Soin esthétique au choix soin de visage, Bio-Pédicure-Manucure, Epilation. Après avoir calculé les coûts du produit nous allons déterminer les prix de la vente unitaire pour chaque élément du produit afin d'identifier notre tarifs du vente approximatif pour notre vente directe.

Par contre, dans le cas où la vente est effectuée par notre intermédiaire Look Voyages, nous devons fixer une remise spéciale selon le résultat de notre négociation. Les tableaux suivants contiennent le calcule du prix unitaire de chaque élément du package DRJ :. La détermination du prix est une étape nécessaire afin de commercialiser le produit DRJ sur le marché.

Nous sommes basé pour élaborer cette étude sur les prix concurrentiel et du quelques réponses des interroges sur notre enquête qui ont confirmé leurs choix du produit à travers le rapport du prix bas et une bonne qualité. Cette étude préalable peut être considérer comme une première étude. Toutefois, dans certains cas, l'effet économique de frein à l'achat est atténué on contrecarré par l'effet psychologique cellulite back of leg peut avoir le prix sur l'image d'un produit.

Il arrive en effet que les consommateurs, faute de pouvoir juger objectivement la. Cette attitude est particulièrement fréquente s'agissant des produits d'image ou de prestigepour les quels les performances objectives sont difficilement perceptibles par les consommateurs. En effet nous somme conscient que la base pour cette politique est liée par le calcul du prix psychologique que nous allons faire plus tard dans une autre étude final pour ce projet, pour plus évaluer notre politique prix.

Une fois le produit élaboré et son prix défini, il s'agit pour le producteur de choisir les moyens les plus efficaces de la distribution. Nous se basons sur les choix stratégique et circuit de distribution section1 et le choix stratégique de distribution section 2 pour fixer notre futur circuit de la distribution section3. Dans cette section, nous allons identifier les différentes stratégies et les circuits de distribution au niveau théorique afin de l'appliquer pour choisir une stratégie et un circuit de distribution efficaces afin de distribuer notre nouveau produit DRJ.

Au moment du choix du circuit de distribution, l'entreprise est amené à prendre différentes décisions concernant : la nature des intermédiaires, leur nombre, leur responsabilité, le mode de rémunération. Toutes ces décisions sont prises en compte en fonction de leur cohérence avec les autres variables commerciales. Nous distinguons trois grandes options stratégiques, qui sont en fonction du nombre et de la qualité des intermédiaires utilisés et du taux de couverture du marché recherché.

La distribution intensive, sélective et exclusive :. Par cette stratégie, le producteur cherche généralement à couvrir le territoire le plus large possible. Pour concrétiser cette stratégie, les hôteliers ont recours à de nombreux intermédiaires pour la commercialisation de leurs produits : TO, agence de voyage, centrale de réservation, transporteur, clubs, associations, etc.

Le producteur sélectionne les intermédiaires ou les points de vente lui permettant la commercialisation de ces produits pour deux raisons principales :. La recherche et préservation d'une image de marque : les réseaux hôteliers haut de gamme choisissent cette stratégie.

La recherche de la maximisation du profit : diffuser les produits dans des unités de vente où. Ce choix consiste à assurer la meilleure couverture du marché au meilleur coût. Le producteur développe ses propres unités commerciales ou sélectionne des intermédiaires qui vendent exclusivement ses produits contrat d'exclusivité avec l'intermédiaire. L'intermédiaire dispose en contre partie d'une exclusivité territoriale. On appel circuit de distributions 35 le chemin suivi par le produit ou service de producteur au consommateur final.

Cet itinéraire fait intervenir différents intermédiaires. Un canal de distributions est constitué par une catégorie d'intermédiaires de même type. Un réseau de distribution est l'ensemble de personnes physiques ou morales qui concourent à la vente d'un produit, du producteur au consommateur final.

Il consiste à choisir les canaux de distribution permettant l'écoulement du produit touristique sur le marché directement, par l'intermédiaire d'une agence de voyage, d'un TO, etc. Elle ne comporte pas d'intermédiaire entre le producteur et le consommateur.

Le prestataire de service ou le producteur assure la distribution de son service. L'avantage de cette distribution est purement financier. C'est ainsi que certains producteurs de voyages vendent directement leur produit auprès de leur clientèle ou développent leur propres réseaux de distribution. Toutefois, l'économie réalisée au niveau des commissions est souvent dépassée à moyen terme par les coûts supplémentaires encourus pour la gestion du système de distribution force de vente.

Cela étant, la distribution directe nécessite d'importants investissements en marketing supportés totalement par le producteur afin de faire connaître son produit. La vente à distance : vente par correspondance, vente par téléphone, télé-achat, vente sur internet. Elle comporte un ou plusieurs intermédiaires, généralement des spécialistes agences de voyage permettant une meilleure accessibilité du produit touristique à ses consommateurs. Dans ce système de distribution, les frais de distribution sont partagés entre les différents partenaires, mais la plus grande part des charges d'investissements publicitaires sont supportées par les intermédiaires.

Le circuit indirect est constitué par le réseau des agences de voyages auquel se sont ajoutées les filiales voyage de la grande distribution. L'efficacité économique d'un circuit tient moins à sa longueur qu'à sa productivité à chaque stade de la distribution. Si l'intermédiaire est efficace et traite un important volume d'affaires, son rôle présente des avantages pour le producteur et pour le consommateur.

En revanche, si son volume ou sa production est insuffisants, il risque à court terme de disparaître. Dans le domaine du tourisme on peut distinguer ces trois types de canaux de distribution:. Le TO est un organisateur de voyages qui fait office de producteur dans l'industrie du tourisme. Il conçoit, généralement son produit sur la base de différents services hébergement restauration, transport aérien, location de voitures, etc.

L'agence de voyage joue un double rôle, elle peut être un détaillant achetant et commercialisant les produits touristiques achetés des TO. Elle peut aussi distribuer les produits touristiques qu'elle conçoit sur la base de services achetés auprès de leurs producteurs Hôteliers, transporteurs, restaurateurs, etc.

L'internet a créé un nouveau canal de distribution. Toutes les études confirment l'importance de ce canal pour le tourisme. A la fois concurrent et complémentaire du réseau traditionnel d'agences de voyage, il doit répondre aux nouvelles attentes des consommateurs.

Lorsque, un intermédiaire assure la distribution, le producteur et le distributeur négocient une commission en contre partie du service vendu. La langueur du circuit dépend du nombre d'intermédiaire qui assurent la distribution. A chaque stade l'intermédiaire est rémunéré en général par une commission. Le produit est distribué à la fois par un circuit directe et autre indirecte. Le produit est distribué par tout les canaux possible Agence, Tél, Internet Le circuit Multicanaux est une tendance lourde à la distribution.

Pour être cohérent avec le politique du prix et notre stratégie de pénétration, nous allons choisi la stratégie intensive. Notre choix est basé sur les réponses que nous avons constatées sur la question 37 de l'enquête. La phase de lancement du produit est le point délicat qui il faut mettre en valeur pour la réussite, pour passer à la phase de croissance.

Afin de distribuer notre nouveau produit DRJ à la plus large possible de territoire au niveau de la vente. Nous doit adapter la distribution intensive par la recherche des moyens ct ride 24 reviews pour la distribution rapide, fiable et moins couteux pour l'entreprise. Nous essaierons d'écrire une page web pour présenter notre nouveau produit et présenter Djerba comme destination de tourisme médical.

Le Facebook est un programme très utile au niveau de communication et échange d'information. Nous allons utiliser spécialement pour faire connaitre notre produit au plus large nombre possible d'internautes. Pour mieux nous rapprocher et être à l'écoute des besoins de notre clientèle potentiels, nous utiliserons comme moyen de communication l'emailing et skype afin de répondre à leurs questions.

Dans le cas ou le client réserve le produit directement soit en ligne soit sur place:. Pour ce cas, le représentant de l'agence doit vendre le produit à l'aide d'un prospectus. L'utilisation de ce dernier pour des raisons que d'après la question 37 nous avons constaté que N'oublions pas que le représentant de l'agence faut qu'il soit conscient du produit et d'avoir le maximum des informations sur le produit pour bien convaincre le client des avantages de passer par l'agence pour faire leur soin esthétique faut bien argumenter au moment de communication.

Dans ce cas où le client accéder sur le lien de l'agence et choisir le produit qui lui concerne. Pour déterminer leur réservation en ligne, il ne suffit que de remplir leur coordonner et de payer directement par son carte de payement personnel. Ce pour cette raison, que l'agence Cartours peut diversifier leur nouveau produit à travers cette agence en proposant leur produits et tarifs du forfait dans une brochure bien détailler.

En contre partie, Look voyage sera bénéficier d'une commission sur chaque produit vendu. Selon le résultat de l'enquête En effet, Look doit envoyer une demande de réservation pour assurer la confirmation finale de l'agence pour chaque produit vendu. Une brochure est un document papier informatif souvent aussi utilisée pour la publicitéqui peut être plié dans un dépliant, une brochure ou dépliant.

Dans ce cas le jai perdu 4 kilos facilement choisira directement son produit et la confirmation d'achat sera sur place dans le local de l'agence où se commence le service. C'est l'ensemble de technique de vente ou le client n'a pas de contacte directe avec le vendeur. Est une technique de vente qui permet au consommateur, en dehors des lieux habituels de réception de la clientèle, de commander un produit ou de demander la réalisation d'un service.

En effet, nous avons décidé pour des raisons économiques d'utiliser l'internet comme outil de distribution très importante grâce à la rapidité et facilité de service avec un cout faible. Ainsi la vente à distance, par l'utilisation, cet outil valorise certains besoins du client tels que :. Besoin du client de réaliser des économies notamment grâce à la forte concurrence. Besoin du client de la sécurité, besoin du client d'une facilité du processus d'achat.

Consiste à fixer comme objectif de suivre le rythme du développement technologique et l'e-tourisme dans le domaine de la communication et de prendre les mesures nécessaires pour. C'est pour cette raison que nous allons utiliser comme moyen de communication, une page web, Facebook, Youtube téléchargements des vidéos sur l'activité de l'agence et les services du soin à Djerba Afin de fixer notre circuit mixte, nous avons conclure les avantages et inconvénients suivants :.

Il permet à l'agence Cartours de la vente directe de leur produit sans intermédiaire auprès de leur clientèle ou développe leur propre réseau de distribution.

Les frais de distribution sont partagés entre les différents partenaires, mais la plus grande part des charges d'investissements publicitaires sont supportées par les intermédiaires. Si l'intermédiaire, son volume ou sa production est insuffisants, il risque à court terme de disparaître. L'internet peut être un concurrent et complémentaire du réseau traditionnel d'agences de voyage, il doit répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Manque de mise à jour d'informations ou de formation sur le produit pour le représentant de l'agence peut engendre une grande perte des clients pour l'agence.

La politique de distribution est très importante pour le lancement du produit DRJ donkey rides banned le marché. La stratégie intensive de distribution permettra d'atteindre le maximum de clientèle potentiel et de faire connaître notre produit, mais aussi de le rendre accessible plus facilement pour les clients. Section 1-Les stratégies de communication Section 2-Les moyens de communication.

Section 3-Présentation de stratégie de communication du produit DRJ. La communication est l'action de communiquer, de transmettre des informations ou des connaissances à quelqu'un ou, s'il y'a échange, de les mettre en commun. Dans une entreprise, la communication est l'ensemble des techniques et moyens lui servant à se présenter elle-même, son activité ou ses produit ou services. Les objectifs peuvent être amélioré son image, d'accroitre sa notoriété ou d'augmenter les contacts avec des clients potentiels.

Dans ce contexte nous allons dans ce chapitre présenter les stratégies de communication, ainsi que d'identifier les différents moyens de communication afin de fixer une politique de communication de notre produit. Démarche adoptée par une entreprise, une collectivité afin de faire passer un message précis, réfléchi, sur un produit, un service ou une marque afin de créer un lien entre elle et la cible qu'elle souhaite toucher.

Afin de lancer un nouveau produit sur le marché, il est nécessaire d'identifier notre cible et notre objectif.

Pour un temps des Fêtes… vibrant

La cible se définit simplement comme l'ensemble des personnes que l'on veut toucher par la campagne de communication que nous avons fait, il y à la cible générale et le coeur de cible qui comprend les destinataires les plus importants. La cible de communication est généralement plus large que la cible marketing puisqu'elle comprend en plus de tous les acheteurs potentiels, toutes les personnes qui peuvent s'intéresser aux produits ou aux services.

Les objectifs de communication traduisent les types de réponses que le responsable Marketing attend de l'audience. Ils se situent à trois niveaux :. Ils correspondent à la transmission d'une certaine connaissance sur le produit ex. Ils sont orientés vers la persuasion de la cible et la création d'une attitude favorable suite à la transmission du message. Les principaux objectifs affectifs sont : l'amélioration de l'image de la marque, sa différenciation dans l'esprit du consommateur ou de l'acheteur, le développement de ses composantes psychosociales, symboliques, etc.

Il s'agit de stimuler le comportement d'achat ou du service promu. En d'autres termes, la réalisation souhaitée peut prendre la forme d'une connaissance, d'un sentiment ou comportement. Il existe deux niveaux de communication, l'annonceur peut choisir de communiquer sur ses produits ou sa marque, c'est la communication commercial, il peut également communiquer sur l'entreprise en tant qu'organisation, il s'agit alors de la communication institutionnel.

La communication commerciale elle répond à des objectifs de notoriété et d'accroissement de volume des ventes.

On constate la communication produit et la communication marque. Communication commercial sur la marque: La communication commercial sur la marque répond généralement à des objectifs d'image de marque, elle tant à faire connaitre, aimer et acheter la marque, c'est généralement une communication symbolique que la précédente. La communication institutionnelle est axée sur l'entreprise que sur le produit, elle prend en compte l'entreprise en tant qu'organisation. La communication est centralisée sur la structure de l'entreprise, la recherche, développement de l'entreprise sur le progrès social, progrès technique.

Augmentation mammaire paris djerba distance

Les fins commerciales sont visées indirectement. Elles ne sont pas explicites, la communication institutionnelle répond principalement à des objectifs d'image gérer et valoriser l'image de marque de l'entreprise. Il s'agit des cadres de l'entreprise et les employés de la société, afin de courager et motiver les travailleurs, développer le sentiment d'appartenance et confronter la culture de l'entreprise. La cible externe. Elle concerne les fournisseurs, les partenaires financiers, les associations, les journalistes et le pouvoir public.

Les moyens de communication sont, les médias de masse et les hors médias.

Pollock et Williams () associent également loisirs à distance et amélioration .. à l'île Maurice, chirurgie mammaire au Maroc et fécondation in vitro en Espagne. L'office de tourisme de l'Inde à Paris ne propose rien par lui-même, mais offre .. Le développement du tourisme permet ce contact et par suite augmente.